La Biodiversité en Mer Méditerranée

Ecologie et Biodiversité en Mer Méditerranée: le problème de tous

L’importance de la Méditerranée

Bien que ne représentant que 0,7% de la surface des océans, La Mer Méditerranée constitue un des réservoirs majeurs de la biodiversité marine et côtière. Elle compte en effet 28% d’espèces endémiques et 7,5% de la faune et 18% de la flore marine mondiale. Cette mer intercontinentale presque entièrement fermée est riche de nombreuses îles et bancs sous-marins. Il s’agit aussi d’une aire majeure d’hivernage, de reproduction et de migration.

Les richesses de la Méditerranée

En équilibre dynamique et fragile avec leur environnement, les herbiers de posidonies et les fonds à coralligène construisent les principaux paysages remarquables de la zone côtière méditerranéenne et sont le maillon essentiel de la vie marine. D’autres habitats fragiles et indispensables y sont recensés: les grottes sous-marines, les communautés à coraux profonds, les zones dunaires, les forêts littorales et les lagunes méditerranéennes, les zones humides pour les oiseaux.

L’influence de l’homme

Les côtes Méditerranéennes souffrent d’une surpopulation dont les conséquences n’ont pu être maîtrisées pendant des décennies. Aujourd’hui sont a évalué 1912 espèces d’oiseaux, d’amphibiens, de poissons cartilagineux, de crabes et d’écrevisses, de poissons d’eau douce endémiques, de mammifères, de libellules dans la région méditerranéenne. Près de 19% des ces espèces sont menacées d’extinction : 5% sont En danger critique d’extinction, 7% sont En danger et 7% sont Vulnérables.