La saga de la famille Berkouk à l’hôtel Saint Louis – Chapitre II

La saga de la famille Berkouk à l’hôtel Saint Louis – Chapitre II

Je suis Rayan Berkouk, et je visite Marseille avec ma famille. Nous nous sommes installés à l’hôtel Saint Louis à côté du Vieux-Port et de la Canebière. C’est le point de départ idéal pour visiter toute la cité phocéenne. Aujourd’hui, direction le Vieux-Port !

Le Miroir Ombrière du Vieux-Port

Le nez en l’air, je ferme la marche alors que nous descendons la Canebière. Papa est en tête avec Yacine et maman s’assure régulièrement que je suis bien la troupe…. Quelques minutes plus tard sur le quai du Vieux-Port, Yacine annonce triomphant : « Voici le Miroir Ombrière conçu par l’architecte britannique Norman Foster ». Je me demande encore où mon frère a pu pêcher cet information… Il y a foule sous l’immense auvent et la plupart des gens attendent là pour pouvoir embarquer en direction des calanques ou des îles du Frioul. « Que diriez-vous d’un tour en bateau pour commencer ? » s’enthousiasme papa. Et c’est alors que je sors mon atout maître et propose de faire cette visite sur le petit bateau à énergie solaire… dont m’avait parlé Alain, le responsable de l’hôtel. « C’est bien plus écologique, ces bateaux ne polluent pas, ne font pas de bruit et ne sentent pas le gasoil » Mon père est conquis !

Retour à l’hôtel Saint-Louis : la lumière fût !

Je suis content, en rentrant au Saint-Louis, d’annoncer à Alain mon nouvel ami que nous avons joué les touristes éco-responsables. Face à mon enthousiasme, Alain en profite pour me parler des autres économies d’énergie possibles et me montre du doigt les ampoules du salon. «Elles sont toutes basse consommation » me dit-il, alors que mon père s’approche de nous avec intérêt. Je ne prends pas beaucoup de risques en disant que c’est sûrement tout l’hôtel qui est ainsi équipé et Alain le confirme. Maman s’empresse d’ajouter qu’elle avait bien remarqué ces ampoules qui s’allument progressivement.

Un geste écolo de base : les ampoules basse consommation

L’installation d’ampoules basse consommation est un des premiers gestes, parce que le plus simple à mettre en place pour un hôtel qui se veut éco-responsable explique Alain à ma mère. Et je ne peux m’empêcher d’ajouter mon grain de sel en faisant remarquer que cela ne doit pas empêcher les clients d’éteindre les lumières des chambres en sortant … Et papa, de plus en plus intéressé par cet affaire de label Clef Verte, ajoute qu’il s’agit de faire des gestes pour la planète et également des économies pour les portemonnaies. Et en fin de journée, nous entamons en famille une discussion à propos d’écologie et de notre hôtel à Alger …