L’architecture de l’Hotel de préfecture de Police à Marseille : ACTE 3

L’architecture de l’Hotel de préfecture de Police à Marseille : ACTE 3

La Façade de L’Hôtel de Préfecture

La façade de l’hotel de préfécture de Marseille  donnant sur la rue de Rome est également ornée de quatre statues qui sont l’œuvre de Pierre Travaux, à gauche Monseigneur de Belsunce et Le Chevalier de Roze, héros de la peste de 1720, et à droite le Roi René et Palamède de Forbin, respectivement comte de Provence et lieutenant-général de Provence au XVème siècle. Seules deux statues décorent la façade ouest, une de l’empereur Constantin par Charles Gumery et une de Charles Barbaroux, l’homme politique marseillais révolutionnaire par Clastrier.

L’édifice de L’Hôtel de Préfecture

L’édifice, conçu comme une véritable cité administrative, réserve en définitive plus d’espaces aux appartements qu’aux bureaux. La cour intérieure est elle aussi décorée de quatre statues sculptées par Jean Marcellin.

L’escalier de L’Hôtel de Préfecture

Un monumental escalier à double impériale permet de rejoindre les salles de réception, luxueusement décorées et meublées selon les goûts de la cour impériale par les meilleurs artisans de Marseille et de Paris. Ainsi les tentures, bronzes et lustres en cristal s’harmonisent parfaitement avec les plafonds peints par le marseillais Antoine-Dominique Magaud tel la Sculpture et l’Architecture.

Le résultat est sans équivoque, l’édifice est un des plus beaux du genre datant de cette époque. L’état de ses intérieurs est exceptionnel, l’ensemble est parfaitement bien conservé. Il accueille toujours les bureaux de la préfecture et n’est ouvert au public dans sa totalité qu’à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.