Le Parc National des Calanques

Le Parc National des Calanques

Tout le monde en parle, mais après tout, peu d’entre nous savent ce que ça signifie concrètement. Présentations officielles avec le Parc National des Calanques né en 2012.

Le périmètre du Parc National des Calanques

Situé à l’ouest de Cassis, les Calanques forment une succession de véritables fjords miniatures. Formées il y a 120 millions d’années, les calanques sont au cœur de divers chemins de randonnées. Mais le Parc National des Calanques est beaucoup plus étendu. Le cœur de ce parc comprend les 50 000 hectares sur les villes de Marseille, Cassis et La Ciotat. L’Aire Optimale d’Adhésion ou AOA regroupe les communes proches du cœur de parc, donc plus de 100 000 hectares : Carnoux-en-Provence, la Penne-sur-Huveaune, Ceyreste et Roquefort-la-Bédoule. 

Préserver un domaine naturel exceptionnel 

Le parc National des Calanques est le 10 ième parc français. Mais c’est également le premier parc qui est péri-urbain. Il est maritime à 90% ce qui fait sa singularité. Ce parc s’est donné pour objectif de protéger et de préserver des espaces naturels remarquables. Cela signifie donc qu’au sein de ce parc, il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire et une série d’interdictions formelles à respecter.

Ce que vous pouvez faire

Promener votre chien en laisse, faire de l ‘escalade, de la randonnée, du VTT et de la cueillette de façon raisonnée : voilà qui est autorisé. Vous pouvez également vous baigner, pratiquer la voile, le kayak, le paddle, la plongée sous-marine et la pêche, excepté dans les zones de prélèvement. Parmi les interdictions les plus importantes : fumer, allumer un feu, faire du jet ski ou une activité motorisée, chasser et camper.
Vous voici avertis !