Les îles du Frioul

Les îles du Frioul

Un bon conseil ? Ne surtout pas manquer les îles du Frioul ! Embarquement immédiat par bateaux en arrivant sur le Vieux-Port. 

Débarquez sur le port du Frioul

Première découverte : du petit port. Les bâtiments n’ont pas vraiment une architecture à vous couper le souffle, mais il règne un certain charme, notamment aux abords de l’église, qui s’offre des airs de palais grec. Ne manquez pas la digue, qui vous donne une vue sur le large et l’horizon. Et surtout, dégustez une glace ou un demi bien frais. Vous l’avez bien mérité, non ?

Partez bien équipé !

Quand vous regardez les îles depuis loin, vous vous dîtes : « fastoche, on fait les deux îles : ratonneau et pomègues ». Une fois sur place, vos pieds, même bien chaussés implorent que vous fassiez un choix. Pour une journée, c’est l’une ou l’autre des deux îles. A moins que vous n’embarquiez avec votre vélo, ce qui peut être sympa ! Dernier point : le Frioul est le paradis des Gabians. Traduction : le goéland provençal. Si vous le laissez tranquille, il vous laissera tranquille !

Petite description

Le Frioul est un endroit paradisiaque accessible en navette bateau au départ du Vieux-Port. Les tarifs : entre 10 et 15 euros selon que vous décidiez  de faire un arrêt au Château d’if. Attention, la beauté du lieu implique des files d’attente parfois très longues. Sur le Port du Frioul, une aire ombragée a été spécialement aménagée. Car le Frioul, c’est des massifs rocheux, de plantes grasses, et des criques. Pour les pins et l’ombre, vous pouvez repasser. Prenez donc un chapeau et de la crème pour vous protéger.